Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘taoisme’

José Frèches est un auteur sur lequel j’avais beaucoup de préjugés et pourtant après avoir lu quelque passage de son dernier roman dans une librairie j’ai fait fi de mes a priori. Ce roman ne fait pas partie d’une saga. Il se présente presque sous la forme d’un conte dont l’érotisme serait le coeur. Nous sommes plongés dans la Chine du XVIème siècle : visions taoïste et confucianiste s’opposent. Nous suivons le destin de différents personnages qui sont en quête de plaisir.

Droit Devant entre  dans sa dix-huitième année, il débute tout juste sa vie sexuelle. Il est le fils de  Rocher Impérissable, un « pinceau rouge , fonctionnaire de l’empereur dont la mission consiste à relater des prouesses sexuelles du monarque vieillissant dont la vigueur décline. Lune Rousse est une des prostituées de la « « dont est issue également Yadil, jeune Mauresque qui parvient à gagner les faveurs de l’empereur. Senteur Douce est issue d’une longue lignée de prostituées, elle n’a jamais connu le plaisir suite à une première expérience ratée. Trois Marches est un jeune éphèbe qui vend son corps rêve de triolisme afin d’atteindre le plaisir suprême décrit dans un manuel trouvé chez un ermite taoïste. Fine Fleur sort tout juste d’un monastère bouddhiste, elle est la fille d’Exhaustivité du Savoir écrivain à la double plume (pièces moralisatrices d’une part, textes licencieux d’autre part). Tous ses personnages sont en quête de bonheur à travers le plaisir charnel. Ils vont tous vouloir emprunter des voies différentes pour finalement s’unir dans un destin commun.

Les scènes érotiques sont très belles et font partie intégrantes de l’intrigue. Elles ont été assez inhabituelles pour moi car elles utilisent des métaphores très imagées et poétiques en même temps. Cela confère aux scènes charnelles une dimension très onirique. Dans le livre « Tiges de Jade »,  «  Branche Fleurie » entrent dans des « Ravines enchantées », des  « Vallées des Roses » recouverte de « Rosée Désirable » ou de « Bruine Subtile » afin de réaliser un « Nuage et Pluie » parfait finissant dans un « Divin Tremblement de Terre de la Montagne Sacrée ».  Outre cette dimension poétique donnée aux scènes de sexe qui n’en demeurent pas moins explicites, il est également fait référence à la dimension spirituelle : union du Yin et du Yang au cours de laquelle l’homme peut enrichir son souffle vital : le Qi. Deux philosophies s’opposent : le taoïsme qui cherche le bonheur terrestre et l’austère confucianisme plein de contradictions. J’aurai aimé que cet aspect soit plus approfondi.

Les ressorts de l’intrigue sont assez prévisibles mais peu importe : la lecture de ce livre m’a très souvent fait sourire car l’humour n’y est pas non plus absent, les pages se lisent rapidement et procurent un moment de détente exotique agréable.  En tout cas cela m’a donné envie de regarder du côté des livres chinois érotiques et du taoïsme dont vous aurez certainement des nouvelles dans les mois à venir (et oui, ma PAL grandit à vue d’œil ces derniers temps il va falloir être patient)….

Vous pouvez lire l’introduction de ce roman ici

Les Dix Mille Désirs de l’Empereur

José Frèches

chez Pocket

Read Full Post »